Caravan Palace – Caravan Palace

caravanpalaceCaravan Palace – Caravan Palace

Premier album pour ce combo parisien qu’on ne présente déjà plus, fort d’une expérience scénique et d’une renommée qui grandissent jour après jour.
Alors, pour répondre à l’attente d’un public toujours plus important, cet album, Caravan Palace.

15 morceaux qui s’enchaînent dans un style que l’on qualifiera d’électro-swing, de part la part importante laissée aux programmations, mais avant tout des musiciens talentueux, amoureux de jazz manouche, qui aiment faire swinguer leurs instruments.

Les morceaux sont bien en place, il y a une recherche constante dans les compositions, la base rythmique est bien marquée, et la frénésie vous envahit (il suffit d’écouter leur déjà culte Jolie Coquine).

Un morceau coup de cœur, peut-être parce qu’il se démarque un peu des autres, la mélodie l’emportant sur la rythmique : l’Envol.

Et parce qu’ils aiment partager leur frénétique envie de jouer, ils ont fait appel à différents musiciens, issus de scènes jazz ou classique : le percussionniste Minino Garay (allez vite découvrir son univers, c’est génial !), Sébastien Giniaux, violoncelliste et guitariste pour les besoins du combo, le violoniste de jazz Aurélien Trigo, Yom, clarinettiste de Klezmer King,
Alexis Blas, Mathilde Ferry…

Le tout est très bien ficelé, mais un petit bémol cependant, un sentiment de répétition qui induit une certaine lassitude à force d’écoute. J’en conclurai que leur musique est à voir et écouter sur scène, là où elle doit prendre sa pleine mesure, car une chose est sure, leur talent est indéniable.

Sandrine Palinckx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *