Flow – L’Ame de fond

flowFlow – L’Ame de fond

Produit par Babylone Bypass et Guiz Prod (Guizmo de Tryo), L’Ame de fond, un titre qui reflète bien la rage, la colère des textes de ce premier album très prometteur.

Une chanteuse, Florence, à la voix rauque, pleine de hargne, de colère, mais de douceur également, accompagnée par des musiciens (Etienne, Stéphane et Jean-Louis) aux instruments tant électriques qu’acoustiques, …une lame de fond qui vous soulève et vous transporte à travers les méandres d’une mer particulièrement agitée : la vie.

Des tranches de vie narrées avec cynisme souvent, avec humour aussi, avec un message simple : même si le monde dans lequel nous vivons est affligeant, il faut continuer à s’aimer quand même (Faut pas rêver).
Des interpellations sur des sujets tels que les mariages arrangés (Zara, mon morceau coup de cœur), la sénilité et la folie qui nous guettent (Louise), les mômes qu’on laisse trop tôt partir à la dérive (Je sais) …Car le monde est loin d’être parfait (Avignon, La Fouille) et il serait peut-être temps de se remettre un peu en cause (CocaPouffiasse).

Pour ce premier album, les Flow ont su s’entourer de plein d’artistes de talent : Idir sur Shalom et Yalla, Manu Eveno, Daniel Bravo, des cordes avec Brad Scott, Gérard Tampia, Frédéric Deville… la liste est longue.

L’Ame de fond, un album bien pensé, des arrangements musicaux qui basculent d’un style musical à un autre sans anicroches, une voix qui vous prend à l’âme, une très belle découverte musicale !

Sandrine Palinckx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *