Monofocus – Fratelli Bruti

monofocusfratellibrutiMonofocus – Fratelli Bruti

Nouvelle expérience à découvrir pour les amateurs de sang neuf. Bienvenue dans l’univers des frères Monofocus et de leur album Fratelli Brutti.
Groupe véritablement « expérimental », leur musique est teintée de blues et de rock entremelé d’electro et agrémenté parfois d’un son bien à l’ancienne.

Dès l’intro, on plonge au beau milieu des années trente, craquements de vinyle garantis. Monofocus ressort de bon vieux sons des archives qu’ils dépoussièrent pour en faire des tubes.

De deux minutes à plus de onze, les chansons de l’album sont tout sauf une longue ligne droite tranquille et routinière.

Accordéon, tuba, clavier, … tout y passe même ce que l’on ne suppose pas et la guitare, cette guitare qui captive d’un bout à l’autre de l’album, possède un jeu tout simplement planant.

En bref tout se mélange avec une harmonieuse logique.

Pour donner quelques exemples, Fratelli brutti qui mélange un banjo enragé au bon vieux son du jeu Pong (!!) entrainant et délirant, La valise : un pur moment d’electro (et quel moment!) et surtout une mention très spéciale à la géniale chanson Monofocus et surtout à la chanson cachée, sorte de revisite poussée de Dégringo, un pur bijou!

Simplement un régal d’imprévisible du début jusqu’à la fin. Pour la précision, l’album en live prend une dimension immense et vous emporte sans vous laissez réagir.

Pour terminer la phrase de la fin que voici sera : « Monofocus c’est étonnant, explosif et planant à la fois en somme, une bouffé d’air frais dont on attend encore beaucoup« .

Fileccia Sébastien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *