Per-so – Le grand Saut

per-soPer-so – Le grand Saut

Mon premier est un auteur compositeur interprète, Stéphane Obert,
Mon deuxième, un bassiste, Manuel Dessis
Mon troisième, un batteur, Stéphane Laufroy
Mon tout ? Un groupe, Per-so, qui nous livre aujourd’hui son second album, Le grand saut.

Un album aux résonnances résolument rock – auraient-ils été bercés aux accords d’un certain HFT ? certains accords de guitare me l’ont évoqué en tout cas – aux textes simples, souvent noirs – … au nom de qui, au nom de quoi, verser le sang d’un innocent… vouloir du mal à un enfant … dans Attentat – des réflexions sur le monde et ses (dures) réalités (Oscar, Brûlez-moi les pieds), sur la mort (Le grand saut, Lettre aux héritiers)

Lettre aux héritiers, mon morceau coup de cœur d’ailleurs sur cet album, où rock et rap forment un duo surprenant mais réussi, avec la venue du rappeur E. Frazy et du DJ Kortex, et où la dérision tient une place importante, de par le joli pied de nez que fait un disparu à ses héritiers : « le pépé il a canné, mais il a rien laissé ». Futurs héritiers, méditez !

Des morceaux bien pensés, une voix qui rame parfois dans les aigus, mais c’est ce qui fait aussi son charme…moi qui les avais entendu une première fois dans un petit kiosque à musique varois, puis en 1ère partie de Raoul Petite et en clôture du Festival des Nuits Blanches du Vieux Cannet, le tout pas forcément dans les meilleures conditions acoustiques, j’attendais d’en découvrir davantage.

A l’issue de l’écoute de cet album, je ne peux qu’inviter les amateurs de rock à aller les découvrir sur scène !

Sandrine Palinckx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *