revo Artefact

Revo – Artefacts

Revo – Artefacts

Artefact est un terme désignant un élèment créé dans des conditions expérimentales. C’est aussi le premier album du duo Revo, un groupe pas seulement electro mais bien plus electro-rock.
Electro bien sur mais à vocation instrumentale : le groupe manipule avec brio violons, piano, … et surtout de grosses guitares rock/métal au son saturé et lourd.

L’on nous propose ici un album d’une noirceur témoin d’un grand travail, un electro multifacette réellement à part, profond et technique à la fois. Les morceaux se déroulent suivant une montée en énergie planante amenant par la suite à l’explosion sonore.

Des morceaux graves et torturés qui côtoient sans cesse une violence qui mitraille litteralement nos tympans et qui provoquent en plus l’addiction.
La voie féminine utilisée sur Evil raid prend aux tripes et nous mêne vers un sentiment d’inquiétude profond tandis que les soupirs de MCMLXXX apportent un erotisme sanglant.

L’on y distingue aussi comme sur plusieurs autres pistes de l’album comme Rain of artefasts ces musiques très 80’s que l’on trouvait dans les jeux videos de la verve de Tetris, qui au lieu d’apporter la légèreté que l’on pourrait y prêter au premier abord apportent vague à l’âme et tristesse.

Sans oublier certains mots clés tels qu’énergie!!! du nom d’un des titres qui en plus de bien porter son nom apporte cette ambiance de concert. L’on croirait entendre un groupe de métal retournant la salle de concert à renfort de riffs surpuissants. Un morceau de qualité qui s’achève en douceur ce qui apporte tout le contraste nécessaire à cet album aux reliefs très variés.

L’on parcourt tout au long différentes ambiances comme l’on parcourt les couloirs deserts de ces films entre frissons et horreurs. Un album studio comme si nous étions en live, étonnement et larsen garantis.

Un produit mature qui n’utilise aucun de ces sons que l’on a trop entendus, c’est un album qui ne tombe jamais dans la facilité du trop synthétique et propose au contraire une véritable construction qui apporte un peu de fraîcheur à cet univers musical trop souvent malmené.

Destiné à un public d’origines diverses : amateur d’electro, de rock, … ayant comme point commun la volonté de découvrir un disque surprenant.

Lunikseb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *