décembre 1, 2021

HexaLive

Trouvez les dernières nouvelles de l'Inde et les dernières nouvelles aujourd'hui de la France sur la politique, les affaires, le divertissement, la technologie, les sports et le mode de vie

Joe Manzin craint que le BBB soit trop cher – pourtant la facture d’infrastructure est trop chère

  • Manchin a été l’un des derniers obstacles à l’approbation de Built Back Better, mais le CBO a fait exploser son discours d’ouverture.
  • Il dit que le paquet devrait être payé en totalité, et le CBO dit qu’il ajoutera 160 milliards de dollars au déficit.
  • Avec plusieurs républicains, Mancin a voté pour un projet de loi sur les infrastructures qui serait encore plus important, ajoutant au déficit de 259 milliards de dollars.

Un sénateur centriste affirme que le gouvernement ne devrait pas dépenser plus de 1 000 milliards de dollars, ce qui augmenterait le déficit. Un autre sénateur centriste vote pour un projet de loi de 1 000 milliards de dollars qui ajouterait des centaines de milliards au déficit.

Un seul problème : tous deux sont des sénateurs de Virginie-Occidentale. Joe Mancin. Il a une position sur le programme Built Back Better de Joe Fiden et une autre position sur le projet de loi bipartite sur les infrastructures que Biden a promulgué cette semaine. Ni l’un ni l’autre ne peut être vrai.

Mitch McConnell a également voté en faveur de la législation sur les infrastructures, sur laquelle il est revenu lorsqu’il était président. A voté encore et encore des lois qui augmenteraient le déficit national.

Manchin a déjà réussi à retirer beaucoup de choses du sac intégré, réduisant le prix d’origine de 3 500 milliards de dollars à environ 2 000 milliards de dollars. Même avec cette réduction, il est catégorique sur le fait que le régime devrait être payé en totalité au moyen d’augmentations d’impôts.

Selon une analyse du Bureau du budget du Congrès, la loi Better Back Better Act adoptée vendredi devrait ajouter 367 milliards de dollars au déficit public au cours de la prochaine décennie. La mise à niveau dans l’estimation n’est pas un revenu de la mise en œuvre de l’IRS, mais même après l’avoir prise en compte, le package devrait ajouter 160 milliards de dollars au déficit. Cela semble trivial par rapport au projet de loi sur les infrastructures sur lequel Mansin – et le chef de la minorité sénatoriale Mitch McConnell – ont voté.

READ  Les Dodgers ont dominé les Giants pour atteindre le NLCS

Le sénateur a indiqué qu’il n’appuierait pas un plan visant à augmenter le déficit, mais il l’a fait en août. Mancin a voté pour Projet d’infrastructure de 1 000 milliards de dollars Bien qu’il n’ait pas été payé en totalité début août. Il a également été l’un des rares sénateurs à avoir conçu le paquet bilatéral. Non seulement cela augmentera le déficit, mais le CBO estime que le projet d’infrastructure coûtera 256 milliards de dollars américains.

Autrement dit, Mancin a déjà soutenu un projet de loi qui ajoute 100 milliards de dollars au déficit, et il craint qu’il ne coûte trop cher.

Le bureau de Munch n’a pas répondu à une demande de commentaire.

S’inquiéter du prix de toutes les mauvaises manières

Concentrez-vous sur les coûts du programme Built-Back Better et les divisions croissantes au sein des démocrates. Les progressistes voient cela comme un moment important dans la création d’une économie égalitaire. Des hommes de centre comme Manzin expriment des inquiétudes telles que quitter le Parti républicain.

Premièrement, les progressistes ont initialement fait pression pour une facture de dépenses beaucoup plus importante et visaient à compenser les coûts. Une fiscalité plus lourde pour les milliardaires Et les sociétés. Les membres ont souvent souligné la popularité du paquet, et le président Joe Biden a déclaré à plusieurs reprises qu’il voulait aller « grand » avec ses plans de dépenses.

Néanmoins, Mancin a imputé de tels plans fiscaux. Le sénateur a dit qu’il n’aimait pas ça. »Cible différentes personnes« Avec la taxe des millionnaires, toute cette opposition a assuré qu’elle serait inférieure au plan de 3 500 milliards de dollars de Biden.

READ  Le prochain entraîneur de football de LSU - Les candidats de Bruce Feldman, d'un concurrent occidental de la SEC à un champion national - Athlètes

Les préoccupations du sénateur en matière d’inflation sont similaires à celles de l’autre côté de l’allée. Les républicains ont exploité le plan Better construit en tant que risque d’inflation, arguant qu’il augmenterait au-delà de la croissance des prix. C’est déjà rapide. En novembre, Mancin a exprimé des inquiétudes similaires concernant l’inflation », a déclaré David Cook, chef du bureau de Washington du Christian Science Monitor.Pas « intermédiaire »« DC ne peut plus ignorer la douleur économique que les Américains subissent chaque jour. »

Les craintes peuvent être vives que le soutien intégré aggrave l’inflation. Les fonds du forfait seront dépensés pendant plus de 10 ans, c’est-à-dire qu’ils ne contribueront pas à des dépenses soudaines. Les agences de notation, dont Moody’s et Fitch, ont confirmé Reuters Cette semaine, le plan n’a pas un grand impact sur l’inflation.

Manchin n’a pas encore mentionné comment le score CBO affectera son soutien au pack intégré. Le Sénat devrait ajuster le projet de loi dans les prochains jours. Le sénateur Bernie Sanders a déclaré vendredi qu’il croyait au renforcement des impôts sur les riches et aux plans contre le changement climatique. Manjin, quant à lui, a dévoilé des plans pour réduire les congés payés du forfait. Cela peut réduire le coût de la facture.

Comme Manchin l’a prouvé en août, il est prêt à ajouter des centaines de milliards de dollars au déficit. Il a peut-être décidé que les routes et les ponts sont plus importants que les congés payés.