14 mars 2008 – Syd Matters au Plan de Ris-Orangis

Vendredi soir… fin de semaine de boulot sur les rotules. Suis quand même bien contente d’aller voir Syd Matters au Plan …  
C’est la deuxième fois que je m’aventure jusqu’à cette salle. La première fois étant pour aller voir… Syd Matters et Sébastien Schuller… Enorme souvenir!
Alors même si le RER pour revenir du boulot et les bouchons ensuite nous ont mis des bâtons dans les roues c’est avec 15 minutes d’avance sur l’horaire prévu que nous arrivons devant la salle. Il n’y a pas grand monde… dommage …
Nous entrons et après avoir été nous ravitailler au bar nous nous asseyons tranquillement sur les marches et…

Nous attendons… nous attendons…
Ah une première partie… euh j’ai pas été sensible du tout … deuxième ravitaillement…
Nous attendons… nous attendons…
Deuxième première partie… non ce n’est pas une blague !… nettement mieux quand même… mais notre patience arrive à son terme…
Nous attendons… nous attendons…

Et… 22h45… Syd Matters entre enfin sur scène.

La salle s’est nettement remplie.
Le concert est introduit par « Heartbeat detector » BO du film La Question Humaine (nominée au Victoire de la musique !!! )  tout de suite enchaîné avec le magnifique « Everything Else« . Ils semblent beaucoup plus détendus et en forme qu’au café de la danse.
Pendant presque deux heures ils enchaînent les titres, les instruments changent sans arrêt de mains, guitare, clavier, flûte…  Ils nous font ainsi découvrir les nouveaux morceaux de Ghost Days sur scène: magnifique « Louise » ou « It’s a Nickname« .

Pour clôturer le set, ils nous offrent une seconde interprétation de « Heartbeat Detector » ou viendra se greffer « My and my horses » qui nous laissent haut… très haut…
Malheureusement quelques personnes sont obligées de partir avant la fin … ils sont venus en RER… il est minuit passé!  Ah la banlieue ….

Ils louperont les deux rappels, dont « Obstacles » qui nous a fait dresser les poils des bras…

Samedi matin … début de week end sur les rotules. Suis quand même bien contente d’être allée voir Syd Matters au Plan …

Marilou – Crédit photo : Marilou